Publié par

Vertus des pierres commençant par D, E, F, G, H et I

Diamant

Composé de carbone pure (comme le graphite, leur cristallisation est juste différente), c’est la matière la plus dure connue jusqu’à aujourd’hui. Le diamant est la seule pierre qui peut être chauffée sans subir d’altération, et peut user une autre pierre.
Il s’est formé il y a des millions d’années dans la lave des volcans actifs: milieu riche en carbone, la température (1700 à 2500°C) et la pression (70.000 kg/cm²) convenaient à sa formation puisqu’on ne le découvre aujourd’hui que dans des cheminées volcaniques bien déterminées: la kimberlite. Au cours des âges, l’érosion a fait son œuvre et on trouve aussi des diamants dans les terres alluviales, sur les côtes, et même au fond de l’eau.
L’Inde a été pendant longtemps, la région du monde qui produisait le plus de diamants. Puis l’Afrique du Sud avec ses gisements a permis l’extraction de millions de carats. Aujourd’hui, la production mondiale de diamants atteint près de 180 millions de carats et les principaux pays qui exploitent les mines de diamants sont la Chine, la Russie, l’Australie, l’Afrique du Sud et le Canada.
Le diamant est classifié selon des règles très précises: les “4C”: Carat, Cut, Color, Clarity
Carat (poids):
Le poids d’un diamant se mesure en carats. Un carat équivaut à 0,20 gramme. La valeur d’un diamant est exponentielle par rapport à sa masse. Autrement dit, un diamant de deux carats a une valeur supérieure à deux diamants d’un carat, puisqu’il est considéré comme plus rare.
L’unité de mesure carat métrique existe depuis le début des années 1900. Le carat signifie en grec « kération » en référence à l’arbre caroubier. La graine de caroube servait alors de mesure à l’époque car elle pèse systématiquement 0.20 gramme.

Cut (taille):
Il faut attendre le 15ème siècle pour la découverte de la taille et du polissage des diamants à l’aide d’autres diamants inexploitables pour la bijouterie. Cette découverte est attribuée à Lodewijk van Berchem (Belgique) qui permit de révéler tout l’éclat et la beauté du diamant.
Jusqu’au 18ème siècle, on ne facettait pas les pierres, ceci par manque de savoir-faire. A partir du moment où on a commencé à découvrir la magie des facettes, les proportions de taille n’ont cessé d’être améliorées jusqu’à la taille brillant moderne pour l’instant. Cette taille fait apparaître 58 facettes (57 si l’on ne tient pas compte de la collette): 33 sur la couronne et 24 sur la culasse, régulières et de tailles définies précisément, à la surface du diamant.
La taille brillant apporte, comme son nom l’indique, un maximum de brillance au diamant.

Color (couleur):
Plus un diamant est incolore, plus il a de valeur. En effet, la moindre teinte ternira sa brillance. Pour le diamant, le terme blanc désigne l’absence de couleur : c’est-à-dire que le diamant est transparent. Ces couleurs sont codées comme suit:
 – D: blanc exceptionnel+
 – E: blanc exceptionnel
– F: extra blanc+
– G: extra blanc
 – H: blanc
 – I et J: blanc nuancé
 – K et L: légèrement teinté
– M à Z: couleur teintée
Le plus souvent légèrement jaune à incolore, le diamant se décline sous toutes les couleurs: rose, jaune (on parle alors de diamant jonquille) mais aussi bleu, vert, noir…le plus rare (5 au monde) est le diamant rouge. On retrouve dans les diamants toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, et on estime qu’il y a un diamant de couleur pour 10 000 diamants quasi incolores.

Clarity (pureté):
Le « défaut » dans un diamant se mesure en termes d’inclusions : moins il en possède, plus il est pur. Leur nombre, leur localisation, leur taille et leur type auront un impact décisif sur la valeur de la pierre.
Les diamants contiennent aussi une grande variété d’inclusions qui peuvent modifier son apparence. Les inclusions sont indiquées suivants ces codes:
– IF (Internally Flawless): absence d’inclusions à la loupe 10x
– VVS (Very Very Small inclusions): inclusions difficilement visibles à la loupe 10x
– VS (Very Small inclusions): petites inclusions visibles à la loupe 2x
– SI (Small Inclusions): petites inclusions facilement visibles à la loupe 2x
– P1(Piqué): inclusions à peine visibles à l’œil nu
– P2-P3 (Piqué): inclusions facilement visibles à l’œil nu

Selon la litho-thérapie, le diamant symbolise l’esprit pur.
Il apporterait la gaieté et lutterait contre le vieillissement cellulaire.
C’est un puissant amplificateur, qui se charge rapidement des vibrations négatives.
C’est pourquoi il faut éviter de la porter trop longtemps sans la nettoyer ou dans les mauvaises périodes qui pourrait accentuer les effets indésirables.

Diopside

Il est le plus souvent connu sous sa couleur verte claire à noire. Son vert intense peut être confondue avec le grenat tsavorite. Lorsqu’on évoque le diopside, on fait surtout référence au “diopside chrome” apprécié pour sa ressemblance avec l’émeraude.
La seconde variété principalement utilisée est le diopside étoilé noir, que l’on fait parfois passer faussement pour un saphir noir étoilé. La violaine, variété bleue-violette, très rare, est de plus en plus recherchée pour sa couleur.
Ses gisements se trouvent en Allemagne, en Autriche, en Finlande, en Inde, en Italie, à Madagascar, en Afrique du sud, au Sri Lanka, aux États-Unis, en Russie et au Myanmar.

En litho-thérapie, le diopside serait excellent pour le sang, en particulier pour réguler la quantité des globules rouges et blancs.
Il aiderait à la coagulation du sang, efficace pour les personnes hémophiles et ceux qui ont tendance à avoir des bleus facilement.
Il stimulerait les reins et équilibrerait la production hormonale.
Il limiterait également les spasmes musculaires, dont les crampes.

Dioptase

Elle arbore une belle couleur verte et a été très longtemps confondue avec l’émeraude. Elle se forme dans les zones d’oxydation de cuivre et rarement en gros cristaux.
Ses gisements se trouvent au Congo, au Zaïre, au Namibie, au Chili, aux États-Unis, au Pérou, au Sud-Ouest africain et en Russie. Son nom vient du grec “diopteuein” qui signifie « voir au dedans » en raison de ses plans de clivages visibles à l’œil nu par transparence. Cette caractéristique en fait une pierre très fragile et très peu taillée en qualité gemme.

La dioptase est une puissante pierre de guérison émotionnelle selon la litho-thérapie.
Elle serait fortement conseillée pour les personnes souffrant de traumatismes du passé et à celles qui ont subi des abus physiques ou mentaux.
Précieuse aide pour aller de l’avant et avancer sur le chemin de la guérison, son effet sur le plan énergétique du corps serait spectaculaire.
Elle inciterait à une attitude positive à l’égard de la vie agissant dans tous le domaines pour transformer le mal en bien.
Elle serait aussi particulièrement efficace pour traiter les dépendances.

Dumortiérite

C’est l’appellation de l’aventurine bleu. Cette pierre doit son nom à Eugène Dumortier, un paléontologue lyonnais qui l’a découvert dans la région Rhône-Alpes en 1881. Elle est bleue violacée à bleue sombre opaque, marbrée avec des éclats irisés.
Elle est constituée de nésosilicates d’aluminium. C’est l’un des matériaux les plus durs et elle est utilisée dans la fabrication de céramique de haute qualité.
On la trouve aux États-Unis, au Brésil, en Namibie, au Sri Lanka, à Madagascar, au Canada, en Norvège, en France et en Pologne.
Elle peut être confondue avec la sodalite ou le lapis-lazuli. Mais son bleu est plus sombre et moins demandée sur le marché.

En litho-thérapie, elle identifierait et laisserait aller les causes de mal-être des vies antérieurs, les circonstances difficiles ou les relations compliquées de la vie présente.
Elle apaiserait la nervosité excessive et serait utile pour les personnes gérant tous les jours des crises et des traumatismes.
Elle aiderait à dépasser les peurs et redonnerait de l’assurance à ceux qui manquent de confiance en eux.
Elle renforcerait les capacités d’organisation, la concentration et les talents linguistiques.
Pierre très absorbante, elle aurait besoin d’être fréquemment purifiée.

Émeraude

Elle appartient à la famille des béryls. Le chrome et le vanadium sont les substances colorantes de l’émeraude. C’est la plus fragile des pierres précieuses à cause de ses givres souvent nombreux que l’on nomme « jardins de l’émeraude ». Elle est très friable en raison de ses fissures dues aux tensions internes. Un de ces points fort est que ni la lumière, ni la chaleur ne peuvent l’altérer, à condition que la chaleur soit en dessous de 700-800°C.
Les émeraudes les plus grosses et les plus belles viennent d’Amérique du Sud, en particulier de Colombie. C’est le plus important producteur mondial (60% de la production).
La Colombie est le pays dominant pour la quantité mais également pour la qualité car ses émeraudes sont généralement plus pures. Elles peuvent aussi provenir de la Zambie, du Brésil, d’Australie, du Pakistan, d’Inde…
Transparente comme opaque, l’émeraude, par définition, va d’un vert moyen à vert sombre jusqu’au béryl vert bleu. La couleur la plus populaire et la plus onéreuse est un vert légèrement bleuté dans un ton sombre moyen.
Les lapidaires ont développé une coupe spéciale juste pour cette pierre précieuse : la taille émeraude. Le design clair de cette coupe rectangulaire ou carrée avec ses coins obliques révèle la beauté de cette pierre à son maximum en la protégeant en même temps de l’effort mécanique.
L’émeraude semble avoir un meilleur rendu à la lumière du jour. La lumière artificielle montrera des inclusions et des fractures qui prouvent que la pierre est une émeraude naturelle. Ces défauts ne sont pas considérés comme des aspects négatifs car ils sont considérés comme un brevet d’authenticité de la pierre à l’acquéreur.

Selon la litho-thérapie, de par sa teneur en lithium en grande quantité, elle apaiserait les tempéraments bilieux, l’asthme, les problèmes hépatiques et régulerait le système cardio-vasculaire.
Elle aurait un effet bénéfique sur le chakra du cœur.
C’est la gemme de l’équilibre.
Sur le plan physique, elle décongestionnerait les yeux fatigués et les sinus.
Elle traiterait les maladies oculaires et les affections cardiaques.
Elle serait un allié pour les gens souffrant de sclérose en plaques et de maladie de Parkinson ou d’épilepsie.
Attention, portée constamment, elle déclencherait des émotions négatives due à son action très calmante sur les émotions.

Enstatite

Elle fait partie de la famille des pyroxènes comme la bronzite et l’hyperstène. Elle est appelée aussi grenat enstatite. Son nom vient du mot grec “enstates” qui signifie “résistant“ due à son infusibilité. Elle est moins connue que ses consœurs en joaillerie. C’est un minéral présent dans certaines météorites et dans les poussières interstellaires hors de notre système solaire.
Son éclat est vitreux et nacré et peut être de couleur jaune à vert olive, incolore, gris ou brun (bronzite).
Il existe de nombreux gisements à travers le monde. On en trouve en Tanzanie, en Norvège, aux États-Unis, au Sri Lanka, en Birmanie, au Sri Lanka, au Groenland, en Allemagne, en Tchécoslovaquie, en Autriche, en Italie, au Russie, en Tanzanie, au Brésil, au Mexique et en France.

En litho-thérapie, ses propriétés sont les mêmes que la bronzite.
Elle serait très utile pour les personnes qui n’ont plus ou manque de repères, elle ferait aussi prendre conscience de la réalité.
C’est une pierre qui conduirait vers la connaissance et la sagesse.

Eudialite

Elle a une composition complexe pouvant aller jusqu’à 49 éléments différents. Cette pierre facilement reconnaissable présente couramment des éclats de rouge à rouge rosé sur un fond gris ou foncé. Les plus beaux spécimens sont taillés généralement en cabochon offrant une apparence rappelant un champs de rose. Son nom vient du grec “eu” et “dialytos” qui veut dire “se dissout facilement”. C’est une pierre assez rare. On la trouve aux États-Unis, au Groenland, au Brésil, au Portugal, en Ukraine, en Norvège, en Russie et au Canada.

L’eudialite serait une très bonne pierre pour dissoudre les blocages énergétiques du passé en s’attaquant à la source du mal,  c’est pourquoi elle est recommandée pour aider à faire le deuil en litho-thérapie.
C’est une pierre qui aiderait à lâcher-prise et à se libérer peu à peu des charges négatives pour prendre un nouveau départ.
Elle harmoniserait le mental permettant de se dépasser et à rectifier les mauvais choix.

Fluorite

Appelée aussi fluorine, vient du latin « fluere » qui veut dire couler. Elle est utilisée dans l’industrie du verre et de l’acier pour ses vertus fluidifiantes. Elle est ainsi largement utilisée pour traiter ou réaliser des lentilles pour l’astronomie et pour les objectifs photo car elle permet de limiter les aberrations chromatiques.
Plus de la moitié de la fluorite au monde proviennent de la Chine. Toutefois, on en trouve aussi en Afrique du sud et au Mexique. Des quantités limitées sont extraites en France, en Angleterre et au Maroc.
La fluorite se décline dans une grande variété de couleurs principalement le jaune, le vert, le bleu, le rose, le violet et l’incolore. La diversité des ions présents dans le minéral explique les multiples reflets colorés de la fluorite.
Les plus recherchées sont les fluorites qui présentent une belle couleur profonde et lumineuse en laissant la transparence et le moins d’inclusions possibles. Il faut donc se méfier des prix alléchants car beaucoup sont colorées sur le marché.

Dans la litho-thérapie, la fluorite serait excellente pour la mémoire et les migraines car elle stimulerait la circulation électrique du cerveau.
Elle favoriserait la concentration et aiderait à assimiler l’information.
Elle développerait la créativité et l’agilité mentale.
Cette pierre chasserait les énergies négatives et éliminerait le stress électromagnétiques.
Sur le plan physique, elle soulagerait les rhumatismes, les affections dentaires en renforçant les dents, les os et les cellules.
La couleur de la fluorite représente une grande importance pour connaître son champs d’action:

La jaune travaillerait sur le plan émotionnel.

La verte dans le domaine relationnel.

La bleue favoriserait le contact avec les réalités abstraites.

La violette nous mettrait en lien avec nos aspects les plus élevés.

La rose attirerait l’amour.

L’incolore renforce l’effet des autres couleurs.

La fluorite yttrique est utile pour balayer le passé.
Pierre très absorbante, elle a besoin d’être nettoyé après chaque utilisation.
Elle ne supporte pas le nettoyage au sel donc préférer une purification sur une géode.

Gorgone

C’est une variété de corail qui se trouve plus près de la surface. Elle n’est pas soumise à une réglementation strict car elle est moins rare et pousse plus vite que le corail précieux mais possède tout autant les mêmes qualités. Généralement plus grandes, les gorgones peuvent mesurer jusqu’à 60 cm alors qu’une branche de corail dépasse rarement 10 cm. Les gorgones poussent en colonie et ont un aspect panaché et arborescent très dense et possèdent des couleurs vives allant du rouge, jaune à violet. On en trouve principalement dans la mer Méditerranée, l’océan Indien et l’océan Pacifique.

Elle a les mêmes vertus que le corail en litho-thérapie et peut donc être utilisée comme son substitut.
La gorgone aiderait à retrouver la confiance en soi et la sérénité.
Ce serait une très bonne pierre de protection contre les attaques occultes ou la sorcellerie.
Elle amplifierait et rechargerait de  façon remarquable les énergies des autres cristaux.
Recommandée pour les personnes âgées, elle aurait un effet bénéfique sur les rhumatismes et la décalcification.
Elle aiderait également à réguler le système sanguin et soulagerait les varices et hémorroïdes.
Liée au chakra racine, elle serait un bon stimulateur sexuel.

Goshénite

C’est la variété incolore et transparente de la famille des béryls. Elle doit son nom à la petite ville de Goshen dans l’ouest du Massachusetts où elle a été découverte pour la première fois. Son absence de couleur en fait la plus pure et la plus courante des béryls. Elle était utilisée autrefois pour fabriquer des loupes et des lentilles optiques en raison de son excellente transparence. Elle peut être une bonne pierre d’imitation au diamant tant son éclat est brillant une fois correctement taillée.
Les gisements de goshénite sont répandus partout sur la planète. Elles viennent principalement du Brésil, des États-Unis et de Madagascar.

En litho-thérapie, les vertus de la goshénite se situent entre ceux du cristal de roche et ceux du diamant.
Sur le plan spirituel, ses effets sont plus puissants que le cristal de roche permettant d’ouvrir des portes mais restent moins exceptionnels que le diamant.
Ce serait une pierre apaisante et faciliterait la cicatrisation des blessures physiques et morales.
Elle chasserait les toxines et les idées noires.
Cette pierre serait un bon allié dans l’apprentissage car elle favoriserait la patience,  l’endurance et l’esprit discipliné.

Grenat

C’est une grande famille de silicates aluminoféreux. Le plus souvent connu sous sa couleur rouge sombre, on a attribué une appellation selon sa composition chimique et sa couleur:
Grenat Almandin (rouge brun à rouge violacé)
Grenat Démantoïde (vert pomme vif)
Grenat Grandite (jaune vert)
Grenat Hessonite (brune à orangée)
Grenat Leucogrenat (incolore)
Grenat Malaya (rose cuivré)
Grenat Melanite (noire)
Grenat Pyrope (rouge sang)
Grenat Rhodolite (rose violacé)
Grenat Rosolite (rose à rouge framboise)
Grenat Spessartite (jaune doré à orange vif)
Grenat Topazolite (jaune caramel)
Grenat Tsavorite (vert menthe)
Grenat Uvarovite (vert émeraude).
Le grenat est l’une des pierres fines les plus couramment utilisées en joaillerie. En effet, sa diversité de couleur, son éclat, sa dureté et son prix bon marché en fait un excellent second choix à défaut d’un rubis, d’un saphir rose à orangé ou d’une émeraude.
Ses gisements se trouvent au Sri Lanka, en Inde, au Brésil, à Madagascar, en Tanzanie, en Zambie, en Australie, en Afrique du Sud et en Tchécoslovaquie.

En litho-thérapie, c’est une pierre très puissante contre l’anémie, effet décuplé en association avec l’hématite.
Sa teneur riche en fer lui concède des propriétés de régularisation de la circulation sanguine, idéal pour ceux qui ont la maladie de Raynaud.
Elle stopperait également les hémorragies et favoriserait pour les femmes une menstruation régulière.
Le grenat procurerait du courage pour lutter contre les aléas compliqués de la vie et agirait efficacement sur le mental en prenant les choses positivement pour passer à l’action.
Cette pierre apporterait un regain de vitalité et d’énergie pour ne pas sombrer dans la mélancolie ou la dépression.
Néanmoins, elle serait fortement déconseillée aux gens nerveux et colériques car elle renforcerait cette nature.
Elle doit être utilisé par des personnes calmes ou en manque de motivation et d’énergie.

Héliodore

C’est la variété jaune dorée à jaune-vert du Béryl. Sa couleur est plus soutenu que le béryl jaune. Attention cependant, certaines héliodores peuvent être irradiées pour intensifier sa couleur. Son nom vient du grec “helios” qui veut dire « soleil ». Elle peut être confondue avec la citrine, la topaze jaune ou impériale et la tourmaline jaune.
Ses gisements se situent principalement au Brésil, à Madagascar, en Namibie, en Inde, au Tadjikistan et en Russie.

Selon la litho-thérapie, l’héliodore serait particulièrement dynamisant sur le plan physique et psychologique.
Elle soutiendrait durant les périodes difficiles car elle redonnerait du courage et rendrait une attitude positive. Elle accompagnerait les personnes souffrant de cancer ou de traitement lourd.
Elle atténuerait les maladies ayant pour origine un dysfonctionnement émotionnel et dynamiserait particulièrement l’énergie du plexus solaire.
Ses vertus sont similaires à la citrine infiniment plus élevés.
Placée dans une pièce à vivre, l’héliodore teintée de vert contribuerait à la bonne santé des plantes, des personnes et des animaux présents.

Hématite

C’est une pierre grise métallique au polissage, composée principalement d’oxydes de fer. C’est pourquoi, à partir d’une certaine proposition, elle est magnétique. Son nom vient du latin “haematites” qui veut dire “sang” car l’hématite non poli ou réduit en poudre est de couleur rouge. Depuis des siècles, l’hématite était utilisée en tant que pigment naturel pour les peintures et les cosmétiques. Aujourd’hui, elle est la source principale en fer utilisée dans la métallurgie et dans la fabrication de béton lourd.
Elle est extraite en Angleterre, en Allemagne, au Brésil, en Espagne, aux États-Unis, en France, en Italie et en Norvège.

Très puissante, l’hématite ancrerait et dégagerait une forte énergie d’après la litho-thérapie.
C’est pourquoi, elle ne conviendrait pas à tous le monde et le ferait vite sentir.
Excellente pierre pour les timides ou les effacés car elle aiderait à se faire respecter et renforcerait la confiance en soi.
Elle dissiperait la négativité et apporterait la force et le courage nécessaire pour affronter les aléas de la vie.
Sur le plan physique, elle développerait la concentration et la mémoire.
Sa haute teneur en fer aiderait à purifier le sang.
Elle permettrait la formation de globules rouges et à mieux fixer le fer.
Elle traiterait également les dépendances comme la boulimie et le tabagisme.

Howlite

C’est un minéral blanc veinée de noir composé principalement de calcium. Souvent confondue avec la magnésite qui a une composition chimique bien différente, la howlite doit son nom à Henry How qui l’a découvert en Nouvelle-Écosse. Elle possède une texture poreuse idéale pour la confection de fausses turquoises par ajout de colorants à sa surface.
Ses gisements se trouvent en Allemagne, en Autriche, au Brésil, au Canada, aux États-Unis, en France et en Italie.

Ses vertus thérapeutiques sont très prisés pour les problèmes de calcification, renforçant ainsi les os, les dents, les ongles, les cheveux et l’élasticité de la peau.
Son action drainant en fait une bonne partenaire pour les régimes amaigrissantes et rééquilibrerait le taux de globules rouges et blancs dans le sang.
Sur le plan psychique,elle aiderait à rester diplomate et indulgent envers les autres et soi-même.
Pierre anti-stress, c’est une très bonne alliée contre la dépression et l’hypersensibilité car elle harmoniserait les émotions et les énergies du corps.

Hyperstène

C’est une belle pierre qui paraît noire mais en la regardant de plus près, sa tonalité est plutôt verte ou grise et son éclat est généralement vitreux ou perlé. Sa surface peut présenter de magnifiques reflets brillants couleur rouge cuivré et certains peuvent montrer un astérisme.
Son nom vient du grec signifiant “très puissant”. L’hypersthène est en quelque sorte le grand frère de la bronzite, faisant partie de la même famille des pyroxènes, et symbolisait la force extrême chez les Grecs anciens.  Les plus beaux spécimens proviennent du Canada actuellement mais on l’extrait également au Madagascar, aux États-Unis, au Colorado, en Inde, au Sri-Lanka, en Australie, en Afrique…On trouve l’hypersthène dans les mêmes gisements que la labradorite. D’ailleurs, on peut découvrir les deux mélangées mais la pierre est souvent terne et sans reflet.

D’après la litho-thérapie, elle apporterait l’équilibre et l’harmonie dans les différents tâches du quotidien et de dissoudre les énergies négatives accumulées émotionnellement et psychiquement.
Elle serait excellente pour développer le sens de l’écoute et le travail d’introspection.
Elle aiderait les plus susceptibles et suspicieux à être moins sur la défensive et à accepter les critiques pour évoluer.
Sur le plan physique, composée d’une haute teneur en magnésium, elle serait efficace en cas de douleurs musculaires et tendineuses.​

Iolite

Son nom vient du grec « ios » qui signifie violet. Son autre appellation connue est cordiérite.
Composée de silicate d’aluminium et de magnésium, elle possède une très jolie couleur transparente bleue-violacée.
D’après la légende, les marins Vikings utilisaient des morceaux fines de iolite comme filtre polarisant. En regardant l’iolite à travers une lentille, ils pouvaient déterminer la position exacte du soleil par temps nuageux et continuer à naviguer en toute sécurité.
Les plus gros gisements se situent aux États-Unis, en Inde, au Sri Lanka, au Brésil et à Madagascar.  Mais on en trouve un peu partout dans le monde.
Généralement reconnaissable par sa couleur bleue-violacée, elle peut être confondue néanmoins avec la cyanite ou la tanzanite. Lorsqu’elle présente un bleu pâle, elle peut ressembler au saphir.
Sa caractéristique principale est de présenter des couleurs différentes (jaune, bleu foncé/pâle) sous différents angles.
Dans sa qualité de gemme, elle est autant recherchée en bijouterie comme substitue au saphir, que par les collectionneurs pour son pléochroïsme intense.

Pierre très stimulante pour notre vision intérieure, elle permettrait d’accéder en méditation à des plans supérieurs.
En litho-thérapie, elle serait conseillée aux personnes pratiquant ou voulant pratiquer la divination car son énergie permettrait au clairvoyant d’être protégé des mauvaises ondes captées tout en ayant des informations médiumniques, claires et précises.
Ces propriétés seraient conseillées pour purifier les énergies du chakra sacré et du plexus solaire lors de problèmes physiques chroniques.
Elle harmoniserait le sommeil en atténuant les cauchemars et repousserait les angoisses liées à la mort.
Elle laisserait aller la discorde dans les relations et aiderait à prendre la responsabilité pour soi-même.